Mes premiers pas vers le zéro déchet

Mis à jour : 25 sept. 2020


Le quoi ?

Le Zéro Déchet est une démarche visant à réduire au maximum notre production de déchets. Il s'agit bien de revoir son mode de consommation afin de produire moins de déchets à la source, et non pas simplement de mieux intégrer le recyclage dans nos modes de vie. Car en premier lieu, le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas.


Cela fait un moment déjà que je vous dis que je vais vous expliquer tous les petits changements que j'ai mis en oeuvre dans ma vie quotidienne pour limiter mon impact sur l'environnement. Je souhaitais attendre d'avoir participé à un atelier sur le sujet, mais trop long, tant pis. Je ferais peut-être un petit edit par la suite.


Avant tout propos, je voudrais éclaircir :

-je ne suis pas zéro déchet à l'heure où je vous écris

-il s'agit d'un premier article sur le sujet, de mes premiers pas

-je ne suis pas parfaite ! J'ai beaucoup de choses à apprendre

-c'est MON expérience, MA vision, vous n'êtes pas obligé de les partager

-ce n'est pas une secte ! Vous n'êtes pas obligé d'appliquer, c'est votre conscience

-je ne veux pas être moralisatrice !

Le but de cet article est plutôt de partager, d'informer, conscientiser, susciter des envies, de façon simple, à la portée de tous...




Par où commencer ?

Ce qui fait le plus peur quand on veut débuter le zéro déchet, c'est qu'on ne sait pas par quel bout commencer. La tâche est si vaste et parfois inconnue que rien que l'idée de se lancer démotive déjà...

Vous allez voir que c'est très simple et logique.


1-Prendre conscience

Et bien oui, car avant toute action, il faut que vous ayez déjà réfléchi au vaste de sujet de l'environnement, de l'écologie... avoir réalisé que nous n'avons qu'une seule planète et qu'au rythme auquel nous épuisons les ressources qu'elle nous met à disposition et bien nous allons droit au casse pipe.

Prendre conscience qu'il est de notre devoir d'agir aujourd'hui (hier) car il n'est jamais trop tard ! Et qu'avant de le faire pour vous, vous allez agir pour les autres. Et sans les chercher très loin ces "autres", nos/vos enfants... J'adore cette citation d'Antoine de Saint-Exupéry : "nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous empruntons celle de nos enfants."


Un élément particulier peut-être à l'origine de cette prise de conscience : l'arrivée d'un nouvel enfant, l'emménagement dans un certain lieu sur la planète, un passage à la déchetterie ou simplement un besoin de (re)connexion à des valeurs qui s'éveillent ou se réveillent naturellement en nous.

Et puis il suffit de juste ouvrir les yeux et regarder autour pour comprendre et constater que quelque chose ne tourne pas rond et que cela ne pourras pas durer indéfiniment.


Il faut toujours avoir cette prise de conscience en tête, car dans les moments de doute, les plus compliqués, c'est ce qui nous rappelle pourquoi nous agissons !



2-Vous informer

En ce qui me concerne c'est une lecture qui a attisé ma curiosité : "La famille presque zéro déchet" Ze Guide, par Jérémie Pichon et Bénédicte Moret. Un livre TRES ludique et drôle ! Qui déculpabilise et encourage ! Une famille comme tout le monde qui s'est lancé un défi pas vraiment fou. Un livre de seconde main d'ailleurs en don dans une bibliothèque d'une ancienne entreprise.

Ils tiennent également un blog : www.famillezerodechet.com.

Puis j'ai trouvé beaucoup de comptes Instagram sur le sujet grâce au #zerodechet

J'ai repéré et appris beaucoup d'astuces très simples.

Il y a également beaucoup de groupes Facebook qui ont été créés.

Et je comptais donc en savoir davantage grâce à un atelier "Zéro Déchet" organisé par une boutique qui vend des produits durables, fabriqués en France, par de petits artisans, dans ma ville. Donc renseignez-vous auprès de votre magasin bio, une boutique écolo branchée éco-responsable il doit y avoir également des ateliers informatifs de ce genre organisés près de chez vous. Ou bien auprès d'une association.



3-Commencer par ce qui vous fait le plus envie

Les changements s'articulent autour de 7 grands pôles :

-les courses

-la cuisine

-l'hygiène

-les cosmétiques

-les enfants (pédagogie, scolarité, jouets...)

-les fêtes (Pâques, Noël... en famille, ou les fêtes courantes entre amis)

-la maison (bricolage, jardinage, mobilier, vêtements...)


Alors en ce qui vous concerne cela peut être par la cuisine, faire des courses en vrac, mieux manger, cuisiner. Ou alors par la salle de bain en faisant vos propres cosmétiques. Si pour vous c’est de démarrer un petit potager qui vous fait envie, allez y! Le Zéro Déchet est une démarche qui va, à terme, changer toute votre vie et toutes vos habitudes. Pour tenir la distance il faut le faire non seulement un pas après l’autre mais surtout avec plaisir. Cela ne sert à rien de vous forcer à changer une habitude si vous ne vous sentez pas encore prêt.e.




Mon expérience

Le plus évident pour moi a été de commencer par la cuisine.

Typiquement j'aurais adoré par le compost mais ç'est encore trop compliqué pour moi dans ma situation actuelle.


J'ai tout simplement commencé à cuisiner !

D'abord pour l'envie de manger sainement puis rapidement pour savoir ce que je consommais vraiment plutôt qu'acheter des choses toutes faites. Et j'ai trouvé beaucoup de PLAISIR à cuisiner, c'est un vrai moment de partager, voire méditatif. Et puis quelle fierté de déguster quelque chose qu'on a préparé soi-même.

Puis cela est vite devenu plus économique et pratique. J'avais mes petits plats préparés pour le lendemain à emporter au travail dans mon tuptup.


Et forcément qui dit cuisine consciente, dit achats conscients.

Il est vite paru évident pour moi de consommer local autant que possible, de saison, et bio si possible. A tous les détracteurs du bio, je réponds : qui peut le plus peut le moins, je mets toutes les chances de mon côté, moins bio que bio, prouvez-le... Et puis une prise de conscience de faire marcher l'économie de ma village/mon village, mon département, ma région, mon pays ! Tout en limitant des trajets impensables de fruits et légumes qui auraient davantage parcouru le monde que moi !

J'ai banni l'huile de palme, j'en ai profité pour réduire ma consommation de viande.


Pour les courses, comme beaucoup je prends maintenant mes sacs, comme quoi une ancienne habitude ça s'oublie, une nouvelle habitude ça se prend.

Ce que peut-être savent moins c'est qu'une fois arrivée chez moi je jette tous les sur-emballages (car oui pour le moment j'ai bien des déchets hein !) Les cartons inutiles, etc, que je mets pas dans mon réfrigérateur (déjà c'est plus propre) dans le but de le faire moins consommer pour créer du froid, donc moins d'énergie.

Et nouvelle devise à adopter : moins de plastique plus de verre ! Que je trie.

J'ai également commencé à m'approvisionner aux rayons VRAC pour remplir des BOCAUX à la maison.


POINT RECYCLAGE : actuellement nous recyclons 21% de nos déchets ménagers : verre, papier, carton, briques, bouteilles plastiques et aluminium, en centre de tri, qui seront réinjectés dans des cycles de fabrication. Cela fonctionne très bien pour le papier et le carton à hauteur de 66%, le verre à 55% mais très peu pour le plastique : seulement 7% !

Alors attention au message du type : ne vous inquiétez pas, consommez ! Nous recyclons ! le TRI c'est BIEN, le recyclage ça existe ! Mais cela devrait être une solution de dernier recours pour traiter ce que l'on n'a pas pu éviter. Et la plupart des objects ne sont pas recyclables ! Et selon le Programme des Nations Unies, 200 kg de déchets arrivent chaque seconde dans nos océans.



Dans ma salle de bain

J'ai remplacé :

-une nouvelle bouteille de gel douche par une recharge dans la même bouteille

-ma brosse à dent en plastique contre une en bambou

-mes protections périodiques par une cup menstruelle

-le coton jetable par des lingettes en coton ou en chanvre lavables

-des cosmétiques du commerce par des soins DIY

retrouvez ma recette du masque naturel réparateur pour cheveux secs et abîmés : https://www.sandrasansfiltre.com/post/diy-masque-naturel-r%C3%A9parateur-pour-cheveux-ab%C3%AEm%C3%A9s-et-secs



Dans mon quotidien

-Dans un rayon de moins de 4 kms j'essaie de ne plus prendre ma voiture et de me déplacer à pieds. Je marche ! Et en plus c'est bon pour la santé et recommande !


-J'achète beaucoup moins d'habits dans le marché du prêt-à-porter, pas toujours nécessaires, nous ne sommes pas obligées de céder aux tendances ! "Celui qui ne suit pas la mode ne sera jamais démodé..." Je limite ma consommation de "fast-fashion" au profit du seconde main, comme Vinted (et j'y achète même mes puzzles maintenant :D)

Pourquoi ? Car d'une part, pour des raisons écologiques donc, je ne crée par une pièce supplémentaire (je ne demande pas donc elle n'est ou ne sera pas produite) qui existe potentiellement déjà dans le dressing de quelqu'un et peut-être inutilisée. Je décourage les productions du bout du monde et donc réduit le transport. Je contribue également à la réduction de la production de matière première parfois traitée et nocive pour l'environnement. Et d'autre part pour des raisons humaines, de fabrication sans remords, par des populations sous-payées, parfois des enfants, et exploités dans des conditions rudimentaires. Et si j'achète une pièce, je réfléchis, et j'investis dans un vêtement important et intemporel. Mais voilà, oui je suis encore cliente chez H&M, après je salue leur gamme "conscious" et leur programme de recyclage auquel je participe.


-Je fais attention à la pollution numérique : toutes nos données sont STOCKEES, dans un téléphone qui consomme, des serveurs, des clouds, qu'il faut alimenter, refroidir etc...

Je GROUPE mes idées dans UN SEUL MESSAGE. Les outils de discussions instantanées ont déformé nos interactions : une pensée = un message, voire pire ! Et ont déteint même sur nos sms, nos mails, nos recherches internet etc...

Prenez le temps d'écrire en une seule fois, appliquez vous sur l'orthographe lors de votre recherche sur les moteurs...

"Une recherche sur Google consomme la même quantité d'énergie que ce que votre corps brûle en dix secondes. 1.000 recherches effectuées sur sa plateforme produisent l'équivalent en CO2 d'une voiture parcourant un kilomètre."

Je supprime également les sms qui ne servent plus, les emails stockés inutilement, je vide régulièrement mon téléphone, je désencombre, je vide, j'allège !






Voilà mes premiers pas à moi... Je ne suis pas parfaite! Je suis loin du zéro déchet ! Mon prochain combat par exemple c'est la GOURDE ! Quelque chose qui est simple à intégrer dans leur quotidien pour certains, plus difficile pour moi... J'en ai deux, je n'ai pas d'excuses ! Mais il est vrai que je continue à acheter des bouteilles d'eau, car j'aime le goût de l'eau en bouteille, j'aime la praticité et j'ai mon repère pour me rappeler de boire tout au long de la journée, et je sais que j'ai toujours une bouteille d'avance stockée au frigo. Je ne suis peut-être tout simplement pas prête, mais j'y viendrais probablement ! C'est un défi pour moi. En attendant je conserve mes bouchons pour l'association "bouchons d'amour" qui récolte des bouchons pour les revendre et offrir du matériel aux handicapés.

https://www.bouchonsdamour.com/



Alors NON le Zéro déchet ce n'est pas une lubie d'écolo bobo. Plus qu'un effet de mode ! C'est une nécessité, un devoir ! Le Zéro déchet c'est vivre MIEUX avec MOINS. Les petits gestes, ça n'a l'air de rien mais c'est déjà bien, c'est déjà mieux que RIEN. Et si tout le monde prend conscience tour à tour, informe et partage, si tout le monde commence par des petits gestes c'est tous ensemble que nous agirons pour la préservation de notre planète et de ses ressources. Il n'y a pas de petits gestes, ou ce sont les petits détails qui font les grandes choses, "ce sont les petits ruisseaux qui font les rivières".






Sandra <3

Posts récents

Voir tout