L'assurance mutuelle pour les animaux

Mis à jour : 11 août 2020

Je ne pouvais pas parler du diabète des chiens et des chats, sans aborder la mutuelle pour les animaux.



Mon chat est diabétique, je vous dis tout dans un article :

https://cecchinisandra.wixsite.com/sandrasansfiltre/post/mon-chat-est-diabetique


Et je dis MERCI à la mutuelle.


Je vous partage mon expérience et mon choix d'avoir souscrit à une assurance mutuelle pour animaux.

(Ce n'est que mon avis, mon expérience, et ce n'est absolument pas un article sponsorisé).


Voici ce qu'il faut savoir pour assurer son animal.


Critère 1

Les mutuelles assurent un nouvel animal jusqu’à un certain âge, je m’explique : selon les mutuelles, ils acceptent un dossier mais il faut que l’animal n’ait pas encore atteint l'âge de 7 ans par exemple.

Chez SantéVet par exemple, (vous allez comprendre pourquoi je donne cet exemple)

C'est avant 7 ans pour les chiens, et 8 ans pour les chats.

Il faut bien des règles, et soyons réalistes, les organismes sont là pour gagner de l'argent :

sinon c'est un peu facile... par exemple, je n’assure pas mon chat jusqu’à ses 14 ans quand il va bien, et hop maintenant qu’il est vieux ou maintenant qu’il a du diabète, je me réveille, je veux bien l’assurer, m'engager pour un minimum d'années à venir et me faire rembourser... un peu trop le rêve quoi !


Critère 2

Ensuite, en plus de ce premier critère, bien souvent pour les mutuelles il faut que l’animal n’ait pas d’antécédents.

Ou bien, s'il est déjà atteint d’une maladie, cette maladie ne sera pas couverte ainsi que les conséquences de cette maladie sur le long terme, en fonction de l'avis du vétérinaire, sur le lien avéré ou non. (Ce point étant subjectif je trouve... cela peut-être tendancieux, par exemple, les reins de mon chat deviennent défaillants... Foncièrement c'est une deuxième maladie ok, ce n'est pas forcément une conséquence du diabète, mais peut-être qu'en fait, à force d'injecter de l'insuline... Bref, les soins et éventuelles opérations seront-ils pris en charge, le vétérinaire jugera t-il que ce n'est pas à cause du diabète directement... bon, je pense qu'il faut faire attention et bien clarifier lors de la demande de devis si votre animal est déjà malade au moment d'une souscription !)



Comme vous l'aurez peut-être compris, je suis une cliente de chez SantéVet personnellement et je les recommande ! (encore une fois, je n'ai aucune action chez eux ! Je parle simplement de mes 6 ans d’expérience chez eux car mes chiens (décédés donc) étaient déjà assurés chez Santévet et qu’avant ça j’avais testé Assuropoil.



Alors pourquoi je suis naturellement venue à la mutuelle pour les animaux à l’époque ?

Solution pourtant peu répandue, peu connue puisque seuls 6% des animaux sont couverts en France selon les organismes de mutuelles en 2018, j'ai opté pour une mutuelle pour mes animaux pour plusieurs raisons qui me sont propres:

-je n’ai pas beaucoup de chance dans la vie en général

-j'ai vite compris que les soins vétérinaires coûtaient très chers (les tarifs sont non conventionnés et les professionnels peuvent appliquer les honoraires qu'ils souhaitent)

-Enjoy ma chienne était mon premier animal, mon bébé et j’ai voulu la surprotéger comme une enfant

-c'était un chien de race, un dalmatien et donc reconnu comme souvent plus fragile

-j'ai vite compris que j'allais consulter fréquemment

-j'ai vite eu raison, les pépins sont très vite arrivés et je n'ai rapidement pas regretté mon choix !


D’abord uniquement pour la chienne, en me disant "oh les chats ça craint moins"... Bah que nenni !


Du coup Serge qui a 9 ans doit être assuré depuis au moins l'âge de 3 ans ! Il a des reins fragiles ! Il a eu fait des petits caillots, il fût longtemps stressé par la présence des chiens, et un jour je l’ai retrouvé le train arrière au sol, se trainant, donc double opération des têtes de fémurs à 6 mois d’intervalle. Sacrée vie, alors merci SantéVet !


Et donc encore merci l’année dernière ! Quand en Août 2018 le diagnostic du diabète est tombé. Du coup, l’aspect financier m’a fait beaucoup moins peur !! Et j'ai pu écouter attentivement et me concentrer sur les solutions que nous allions mettre en place avec le vétérinaire pour que Serge aille mieux, en toute sérénité.



Les formules

Il faut savoir que je donne 37,50€ par mois aujourd’hui et que j’ai dû commencer il y a 6 ans à 30€ par mois environ... (par animal donc).

Vous pouvez demander des devis à des organismes spécialisés pour les animaux, ou vous adresser à des assureurs généralistes qui auront peut-être une branche dédiée aux animaux.


Les contrats vont de 10€ à 100€ par mois je dirais, en fonction des mutuelles, et en fonction de la couverture souhaitée:

-Un mix entre préventif et maladie-accident

-Et à quel pourcentage de hauteur de remboursement pour chaque acte

Quelque soit la formule, une franchise et des plafonds annuels s'appliquent.



(Juste une brève parenthèse sur ma courte expérience chez Assuropoil:

ce fût une horrible expérience, car la première année je donnais 30€ par mois pour Enjoy, j'ai consommé, j'ai consulté donc (selon les vrais besoins de ma chienne !) et l’année d’après, appel de cotisations... 52€ par mois révisés !!!! Des fous.

Je n’ai pas résigné ! Je crois que ce sont en fait des sortes de courtiers en assurance... bref ils te font bien bien comprendre qu'ils ne comptent pas perdre d'argent !

Alors que SantéVet joue le jeu :

tu paies, que tu consommes ou pas c’est pareil, ils ne t’assassinent pas l'année d’après !

Et comme le principe de n’importe quelle assurance, autant tu n'as pas consulté une seule fois tu as payé "pour rien". Autant ton chat devient diabétique et tant pis pour eux  🤣


Donc moi j'ai fait le choix d’assurer maladie et accident uniquement  à l’époque, donc pas de préventif (pas l'acte de stérilisation, pas les vaccins, pas les anti-puces et vermifuges) et pas d’alimentaire (par exemple des croquettes spéciales...)

Ce genre de formules ultra complètes existent. Moi dans mes dépenses je préfère assumer la nourriture et tous les « petits » trucs de mon côté et avoir une mutuelle que pour les urgences et suivi.


Combien de fois je me suis dit et demandée : "pétard, je dépense à fond perdu, pour rien, et si je mettais de l'argent de côté pour les pépins, que je provisionnais, au lieu de dépenser pour potentiellement rien... euh non ! Clairement c’est plus sûr la mutuelle !

On dit qu'on va mettre de côté, c'est plus facile à dire qu'à faire, et quand les ennuis arrivent, et qu'il faut sortir le chéquier si on veut garder l'animal qu'on aime, ce n'est plus la même !


Chez Santévet, moi j’ai une ancienne formule qui n’existe plus (mais tant que tu as un contrat que tu renouvelles, ils continuent de s'engager pour l'initial... ) à 37€ aujourd'hui, 30€ à l’époque (en 10 ans donc).

J'ai opté pour : maladie et accident remboursés à hauteur de 85% (sans prévention donc).

Je ne suis donc pas remboursée de l’intégralité de ma dépense, j’en suis toujours un peu de ma poche mais franchement c’est suffisant pour moi. J'ai trouvé un bon équilibre, car je ne me verrais pas non plus donner 50€ par mois, un trop grosse mensualité pour moi. (Et je me demande si maintenant qu’il est diabétique ils accepteraient que je passe sur une formule 100%...)

Pour mes chiens, je me rappelle aussi que les frais de fin de vie ont coûté très chers, j’avais dû débourser environ 1500€ pour chacun : pour tous les examens, radiographie, échographie, biopsie, hospitalisation... donc encore merci la mutuelle!

En plus de la peine, c'est pas top de se mettre dans la galère financièrement...


Après évidement cette solution ne convient pas à tout le monde, et malheureusement quand les frais deviennent trop importants, des gens se posent moins de questions que moi et l'euthanasie est leur choix.

Bref très peu pour moi vous l'aurez compris.


Je recommande vivement la souscription à une mutuelle pour son animal.

Au même titre qu'on le fait pour soi ou ses enfants.






Sandra <3

0 commentaire

Posts récents

Voir tout