Je déteste mon travail (autant que je l'aime)

Mis à jour : 11 août 2020

Je travaille dans la communication. Je suis graphiste, webdesigner et community manager.


Mon métier réunit beaucoup de concepts qui m'écoeurent. Je vais vous dire pourquoi je déteste mon travail.


Voilà selon moi pourquoi mon travail est laid :


faire semblant

Lorsqu'on crée du contenu, des posts, des publicités, on essaie de montrer ce qu'il y a de mieux, sous le meilleur angle, sous son meilleur jour... on ne montre que le beau, le positif, tout ce qui va.

Evidemment sur les réseaux sociaux ou dans la publicité en générale, personne n'aime voir des choses jugées laides ou pas très gaies.

(Je réalise qu'on a même inventé un mot dans notre langue française pour dire si quelque chose, un lieu, une situation... est "instagramable" ou non... Cette photo serait-elle assez bien pour être publiée sur le réseau?)


Donc soit on fait le choix de ne montrer que le vrai, la réalité, sans tricher (ça part d'un bon sentiment) mais finalement on ne montre QUE le beau, donc c'est quand même un peu tromper, mentir (on se situe dans le non-dit en fait),

Soit on bascule carrément dans le faux, et là on triche délibérément, avec de la lumière, un angle, une retouche...


Donc dans les deux cas on veut vous faire croire au bonheur !


(Si on va plus loin, l'effet est complètement pervers finalement car des études ont prouvé que voir toutes ces belles choses nous rend malheureux. Par exemple sur les réseaux: les muscles de l'un, les vacances de l'autre, le bateau (loué peut-être!) d'untel, savoir que Pipo est allé là...

tout vous ramène à votre vie, votre condition, que l'on juge finalement comme nulle.

Et en enviant tout ce qu'on n'a pas, on oublie d'apprécier ce que l'on a.

Et surtout ! On oublie que Pipo ne nous montre que ce qu'il veut bien nous montrer ! (comme on le fait tous en fait !) et pas sa maison en bazar, son boulot barbant ou les bouchons pour s'y rendre...)



faire vendre

Plus largement la communication c'est laid car c'est de la manipulation.

Par le biais du marketing, branche de la communication, on essaie tout bonnement "d'entrer dans la tête des gens".

On tente des créer des messages forts, afin de vous faire croire que vous avez BESOIN d'acheter un quelque chose.


(Récemment apparu, le « neuromarketing » (NM) est un domaine du marketing qui se fonde sur les théories et méthodes des neurosciences – les techniques d’imagerie cérébrale, l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMF)  – dans le but de mieux comprendre et d’influencer les comportements de consommation et d’achat. L’un des principaux domaines du neuromarketing concerne les influences des communications commerciales, plus particulièrement les influences non conscientes.

A quel point le neuromarketing nous manipule ? La question de l'éthique est posée ! )


Communication, manipulation, addiction, consommation...


Car au fond le but de la communication c'est faire vendre! Vous faire acheter!

Déjà ça c'est pas super joli...


Mais là où ça va plus loin c'est quand on pousse à la SURconsommation !

On va faire acheter aux gens des choses dont ils n'ont pas besoin. On crée en eux de faux besoins.


L'exemple tout bête de la technologie, "j'ai acheté un smartphone 12 il y a 6 mois, ils viennent de sortir le 13, il me le faut ! J'en ai besoin!

Ou le fameux rasoir a 10 lames du mois dernier, le nouveau en a 11 !

Comme si le téléphone12 ne faisait plus d'assez jolies photos... ou le rasoir 10 ne rasait plus assez correctement. NON ! c'est faux !


Je pense que la surconsommation c'est mal : on fabrique trop, on jette, on pollue, on veut toujours plus, on n'a jamais assez, là aussi on n'arrive plus à se satisfaire de ce qu'on a.


Le bonheur pourrait-il se résumer au comblement du fossé entre le "je le veux" et "je le possède"?

Donc le malheur serait-il la distance entre ces deux, et donc le bonheur davantage le fait de désirer que d'obtenir ?


Au final on rend les gens malheureux en faisait naître en eux l'insatisfaction par le manque et la frustration.


faire croire

Faire acheter plus c'est mal... mais si on va plus loin, dans la surconsommation le message peut-être encore plus laid.


On en vient à faire croire aux gens qu'en achetant un produit ils se sentiront mieux !

En d'autre termes cela revient à vous suggérer : dénigrez-vous !


On veut vous vendre:

-un dentifrice pour avoir les dents plus blanches

---> sous entendu: les vôtres ne sont pas assez blanches

-un jean pour avoir les fesses plus bombées

---> sous entendu vous avez le cul plat


Comment voulez-vous qu'on s'aime dans tout ça ?!

Et ça marche avec tout ce qui touche à l'apparence: les cheveux, la peau, les abdos...

On nous rappelle tous les jours les diktats de notre société actuelle, et surtout qu'on ne répond pas à tous les critères de beauté ou d'apparence contemporaine.


Derrière le fait de "faire croire" se cache un triple mensonge :

1-vous n'avez pas besoin du produit à la base !

2-on vous faire croire que vous n'êtes pas bien comme vous êtes

3-on vous faire croire que vous allez être mieux en l'achetant : encore faux !


Ne rend-on pas les gens malheureux au final en les incitant à ne pas s'aimer et s'accepter tels qu'ils sont ?





Sinon évidemment j'aime mon métier !

Déjà je serais incapable d'exercer un métier que je n'aime pas !

J'ai toujours travaillé dans la communication, depuis 12 ans maintenant, et dernièrement j'ai eu la force/change/courage de tout quitter pour faire uniquement ce que j'aime : allier le beau au bon, ma passion pour la communication à ma passion pour la nourriture !


La communication a des côtés merveilleux, voici ce que j'aime dans mon travail :


la beauté

On essaie de créer de belles choses. Je suis sensible à la symétrie, à l'harmonie des couleurs, les images, la luminosité... c'est un plaisir pour les yeux.


la création

Exploiter son pouvoir créatif c'est génial ! On innove sans cesse ! On cherche, on rêve, on tombe en panne, on se divertit, puis ça repart !


l'unique

Inutile de partager, publier, diffuser du vu et revu !

Dans la continuité de la création, on se creuse les méninges, on "brainstorm" ;)

et on fait naître quelque chose qui n'existait pas avant !


l'interaction

C'est génial de pouvoir parler aux gens ! De créer un contenu qui leur fasse ressentir des émotions : voir la beauté, les faire rire, pleurer, frémir...



En fait je me suis naturellement éloignée du marketing et réciproquement il s'est surtout éloigné de moi, car pour moi savoir qu'on vend plus, à combien de personnes, à quelle fréquence, à quel prix... je m'en contrefiche ! Pas très productif et rentable tout ça ! 🤣


Pour moi tant que c'est beau, que ça parle et plait aux gens, les fait vibrer...

Et que j'ai éprouvé du plaisir à créer/travailler, alors j'ai tout gagné !


"Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie".

-Confucius




0 commentaire

Posts récents

Voir tout