Dites oui à l'ennui !

Mis à jour : 11 août 2020

La plupart d'entre nous fait tout pour lutter contre l'ennui voire complètement le fuir. Pourtant il est en vérité essentiel à nos vies, surtout dans ce monde où nous sommes sans cesse sollicités.


Quels souvenirs avez-vous de l'ennui que vous ressentiez quand vous étiez petits ?

Personnellement, les premières images qui me viennent en tête sont les heures interminables à attendre que mes parents rentrent du travail et les dimanches pluvieux où il n'y avait rien d'autre à la télévision que Vivement Dimanche ou du cyclisme.

C'est probablement ces souvenirs moroses qui font qu'en grandissant nous cherchons constamment à être stimulés, comme si un onzième commandement existait : "Tu te t'ennuieras point!".




Le cerveau est conditionné pour rechercher une stimulation

Et cette ère du tout technologique nous permet de satisfaire ce désir...


C'est bien simple, dès que l'on a un moment de libre, on ressent le besoin de se trouver une tâche à accomplir: un email auquel répondre, un sms à envoyer, scroller sur les réseaux sociaux, zapper d'une chaîne à l'autre, enchaîner les films ou les épisodes...

Bref, on combat perpétuellement l'ennui chaque jour.


Mais en faisant ça, on empêche finalement notre cerveau d'exprimer sa créativité.


Si je ne m'étais jamais ennuyée, je n'aurais jamais créé de cabanes avec mes draps, de maison pour mes poupées avec des cassettes vidéos sur la tranche, je n'aurais jamais peint avec de la boue ni découpé mes vêtements pour me rêver styliste...

Je ne serais pas devenue la personne qui adore créer que je suis aujourd'hui.


Si la créativité s'exprimer quand on s'ennuie c'est parce qu'un réseau particulier, appelé "mode par défaut" s'active quand le cerveau n'est pas stimulé.

C'est là qu'entrent en scène plusieurs régions de notre cerveau (comme le cortex préfrontal et l'hippocampe) où sont stockés les souvenirs, entre autres.

Ce réseau relie les pensées aléatoires et génère de nouvelles connexions... c'est ainsi que naît la créativité.

Toutes les révélations et autres idées lumineuses sont le fruit de ce fabuleux réseau !




L'être humain a besoin de s'ennuyer !

L'ennui nous donne la possibilité de tout faire, qu'il s'agisse de régler des petits soucis ou de rêver à plus grand.

Si on a l'impression de ne rien faire, notre cerveau, lui, est en fait en pleine hyperactivité.


Cela peut prendre une heure, un jour ou une semaine, mais cette idée brillante qui est née il y a peu, finira par germer sans que vous vous en aperceviez.

Elle prendra racine et se développera quand votre cerveau ne sera pas stimulé, quand vous serez le moins occupé dans votre journée.

Il faut vraiment avoir conscience de la nécessité de s'ennuyer et savoir en tirer profit.


Alors évidemment c'est plus facile à dire qu'à faire, je le reconnais, moi la première je crains encore cet ennui... surtout que ce ne sont pas les distractions qui manquent !

Il est parfois difficile de lâcher prise.

Mais il m'arrive de me forcer à ne rien faire et m'ennuyer, et je redeviens parfois cette petite fille... car je suis convaincue que nous devons accepter la résistance, vivre avec l'inconfort que cela procure et accepter l'ennui comme une libération de nos pensées.




Vous aussi DITES OUI à l'ENNUI !

-fermez votre téléphone ou l'ordi avec lequel vous êtes en train de lire cet article et posez-le.

-commencez par tenter 5 minutes sans rien toucher

-acceptez les émotions désagréables qui naissent en vous

-rappelez-vous que ce moment sans stimulation permet au cerveau de libérer sa créativité

-chronométrez-vous ! et Augmentez peu à peu le temps à ne rien faire, chaque minute supplémentaire est une victoire

-et tous les jours répétez l'opération





Rappelez-vous, votre cerveau fonctionne même quand vous avez l'impression de ne rien faire !

Et qu'une idée ou une solution peuvent naître car vous avez eu la force de vous laisser porter par l'ennui !





Sandra <3

0 commentaire

Posts récents

Voir tout